Feed on
Posts

Archive for August 2017

10 LES DEUX ALLIANCES

Étude de la semaine

Ga 4.21-31 ; Gn 1.28 ; 2.2, 3 ; 3.15 ; 15.1-6 ; Ex 6.2-8 ; 19.3-6

Versets à mémoriser

" Mais la Jérusalem d'en haut est libre, et c'est elle qui est notre mère. " (Galates 4.26)

Les chrétiens qui rejettent l'autorité de l'Ancien Testament voient souvent le don de la loi au Sinaï comme en contradiction avec l'Evangile. Ils en concluent que l'alliance donnée au Sinaï représente une époque, une dispensation à un moment de l'histoire humaine où le salut était base sur l'obéissance à la loi. Mais comme le peuple n'était pas parvenu à être à la hauteur des exigences de la loi, Dieu (disent-ils) a inauguré une nouvelle alliance, une alliance de grâce à travers les mérites de Jésus-Christ. Voilà en tout cas leur compréhension des deux alliances : l'ancienne fondée sur la loi, la nouvelle fondée sur la grâce.

Bien que très répandue, cette idée est fausse. Le salut n'a jamais été fondé sur l'obéissance à la loi. Depuis le départ, le judaïsme biblique a toujours été une religion de grâce. Le légalisme que Paul affrontait en Galatie était une perversion, non seulement du christianisme, mais aussi de l'Ancien Testament. Les deux alliances n'ont rien à voir avec des questions de temps. Elles reflètent plutôt deux manières différentes d'entrer en relation avec Dieu, deux manières qui remontent à Caïn et Abel. L'ancienne alliance représente ceux qui, comme Caïn, comptent à tort sur leur propre obéissance pour tenter de plaire à Dieu. À contrario, la nouvelle alliance représente l'expérience de ceux qui, comme Abel, se reposent totalement sur la grâce de Dieu, qui fera tout ce qu'il a promis.

Étudiez la leçon de cette semaine pour le sabbat 2 septembre.

 

00:0000:00

Read Full Post »