Feed on
Posts

Archive for March 2009

Pourquoi Jésus-Christ est-il venu dans le monde? Pourquoi a-t-il souffert? Pourquoi était-il nécessaire qu'il meure sur une croix? Pourquoi reviendra-t-il et restaurera-t-il ce monde dans sa perfection originelle? N'y avait-il donc aucun autre moyen de sauver l'humanité? Dans la négative, pourquoi le problème du péché prend-il tant de temps à être résolu? Nous ne sommes pas en position de répondre à ces questions. Dans sa sagesse infinie, Dieu a "conçu" un plan pour traiter ce problème de la façon la meilleure. Étant un Dieu saint, il ne pouvait ignorer la rébellion contre sa loi parfaite. Il ne pouvait rester loin des hommes en les laissant périr sans tout faire pour les sauver.

"La sainteté de Dieu, d'une majestueuse pureté, ne pouvait tolérer aucune malfaisance morale. L'amour de Dieu embrasse ouvertement et tendrement le pécheur. La sainteté de Dieu est ce qui le sépare de ce qui est impur et profane. L'amour de Dieu est son désir de s'identifier à ceux qui sont impurs afin de les aider [...] Mais la colère de Dieu est conditionnelle, tandis que son amour est éternel. " -- Donald G. Bloesch, God the Almighty: Power, Wisdom, Holiness, Love, InterVarsity Press, Downers Grove, Ill., 1995, p. 140-143. Quel message le Nouveau Testament donne-t-il de l'amour de Dieu dans les textes suivants?

Dieu a fait don de son Fils (Jn 3.16)

Le Fils a fait don de lui-même (Ph 2.5-8)

Le don du Saint-Esprit (Jn 14.15-18; Ac 2.1-4)

L'accès aux dons spirituels (Ep 4.11-13)

La certitude du salut (1 Jn 3.1-3)

Un avenir fait d'éternité et d'amour (2 P 3.13)

Comment résumer un tel message?

Comment les messages des trois anges d'Ap 14. 6-12 s'insèrent-ils dans le thème d'ensemble du Nouveau Testament sur l'amour de Dieu ? Ellen White parle du message du troisième ange comme d'une bonne nouvelle - celle de la justification par la foi " en vérité ". En quoi cela s'harmonise-t-il avec ce thème ? Expliquez-vous?

00:0000:00

Read Full Post »

D'après certains, l'amour de Dieu ne se manifeste clairement que dans le Nouveau Testament et "le Dieu de l'Ancien Testament" est un Dieu de justice et de colère. Mais une étude approfondie de la Bible montre que Dieu est loin de posséder cette double personnalité. Même si c'est en Christ que son amour s'est pleinement manifesté (comme le montre le Nouveau Testament), le Dieu de l'Ancien Testament exprime un amour aussi immense. Dieu ne change pas (Jn 1.17). Il n'y a pas d'évolution progressive d'un Dieu de colère, ou d'un Dieu de justice, à un Dieu d'amour. L'amour de Dieu est éternel. Ces mots, adressés au peuple d'Israël, s'appliquent encore aujourd'hui: "Je t'aime d'un amour éternel." (Jr 31.3) Voir ci-dessous comment Dieu a clairement exprimé son amour à l'époque de l'Ancien Testament et voir quelques autres évidences tirées de ce livre:

L'amour de Dieu dans sa création (Gn 1.26-31; 2.21-25)

Le remède au problème du péché (Gn 3.15; 22.8; Es 53)

Le don du sabbat (Ex 31.12-17)

Le don de prophétie (Am 3.7)

Certaines histoires et déclarations de l'Ancien Testament sont difficiles à comprendre, du moins superficiellement. Il est fait allusion à des guerres et du sang versé. Pourtant, Dieu est décrit avec insistance comme le Dieu de l'alliance, qui attire les hommes à lui et ne les abandonne pas, malgré le fait qu'ils lui tournent souvent le dos.

Que répondrez-vous quand on vous questionne sur les guerres de l'Ancien Testament ? Comment concilier l'ordre de Dieu d'éliminer des nations entières (par exemple, lorsqu'Israël prend possession de Canaan) et l'idée laquelle il est un Dieu d'amour ?

Read Full Post »

Nous avons besoin de manger et de boire pour rester en vie. Mais pour vivre vraiment, au sens réel de ce mot, nous avons aussi besoin d'amour. Une vie sans amour n'est plus une existence humaine. Nous avons en nous le besoin, intrinsèque de recevoir de l'amour. Nous avons besoin de l'amour de nos parents, de notre famille et de nos amis. Nous avons besoin de faire partie d'une communauté aimante. Mais tout comme nous avons besoin de recevoir de l'amour, nous avons également besoin d'en donner. Nous ne sommes pas véritablement humains si nous ne pouvons aimer. Toutefois, l'amour véritable ne vient pas de nous. La capacité d'aimer nous a été donnée par le Créateur. Voir Gn 1.26; Jn 3.16.

Quelle est l'importance de l'amour dans la vie d'un disciple du Christ? Mt 22.37-39; 1 Co 13.1-3; 1 Jn 3.14.

L'amour de Dieu précède toujours l'amour humain. Quel que soit ce que nous déclarons d'autre sur l'amour, ce point est crucial. Le véritable "amour n'est pas l'impulsion d'un moment, mais un principe divin, une force permanente. Il ne peut prendre naissance dans un cœur non régénéré. Il ne se trouve que dans celui où Jésus règne. "Nous l'aimons parce qu'il nous a aimés le premier." (1 Jn 4.19) C'est le principe directeur de l'action dans l'être renouvelé par la grâce divine." -- Ellen White, Conquérants pacifiques, "Un fidèle témoin", p. 491, 492.

Le célèbre auteur britannique C. S. Lewis utilise les termes "amour-don" et "amour-besoin" pour différencier l'amour de Dieu des différentes formes de l'amour humain. Si Dieu désire notre amour plus que toute autre chose, il n'en ressent pas le même besoin que nous, qui avons besoin de son amour et de l'amour des autres êtres humains. ."Commençons donc au début, par l'amour en tant qu'énergie divine. Cet amour primal est un amour-don. Il n'y a en Dieu aucune soif à épancher, mais une abondance qui souhaite se donner." -- C. S. Lewis, The Four Loves, Harper Collins, Londres, 1998, p. 121. Il est nécessaire que l'amour humain soit transformé par l'amour divin de sorte que -- tout en aspirant à être aimé d'autrui - nous aimions à l'image du Christ.

D'après votre expérience, quelle est la différence entre l'amour de Dieu et l'amour des hommes ? Quelle est l'amour humain qui se rapproche le plus de l'amour divin ? Comment mieux exprimer l'amour de Dieu dans notre propre vie ?

00:0000:00

Read Full Post »

L'amour.

Etude de la semaine : Es 53; Mt 22.37-39; 1 Co 13; 1 Jn 3 et 4.

Versets à mémoriser: "Or maintenant trois choses demeurent: la foi, l'espérance, l'amour; mais c'est l'amour qui est le plus grand." (1 Co 13.13)

Pensée centrale: L'amour de Dieu pour les hommes s'est révélé de nombreuses façons, notamment à la croix. En tant que disciples de Jésus, nous répondons à son amour en aimant les autres comme le Christ nous a aimés.

En étudiant les concepts clefs de la foi chrétienne, il est logique de commencer par l'amour. L'apôtre Paul souligne que la foi, l'espérance et les autres éléments du christianisme prennent tous racine dans l'amour. Sans l'amour, comme le dit Paul, nous ne sommes "rien". (1 Co 13.2)

Cinq siècles avant la naissance du Christ, le philosophe grec Sophocle disait: "Un seul mot nous libère de tout le poids et de toute la souffrance de la vie. Ce mot est: amour." Aussi vraies que soient ses paroles, il ignorait cependant la profondeur de l'amour que notre Sauveur devait proclamer et incarner.

Dieu est amour. Tout ce que Dieu est, tout ce qu'il a fait, ce qu'il fait et ce qu'il fera - tout en lui exprime son amour. Cet amour est aussi réconfortant qu'il est difficile à appréhender. Il surpasse de loin ce que les hommes généralement appellent amour - sentiment superficiel, parfois, ou engouement éphémère, souvent mêlé d'égoïsme et de convoitise. Dieu ne se contente pas d'avoir de l'amour ni de montrer son amour. Il est amour.

00:0000:00

Read Full Post »