Feed on
Posts

Archive for December 2014

Semaine du 20 au 26 decembre 2014. Leçon 13. « L'évangile éternel ».

00:0000:00

Read Full Post »

Semaine du 13 au 19 decembre 2014. Leçon 12. « Prière, guérison et restauration ».

00:0000:00

Read Full Post »

11 SE PRÉPARER POUR LA MOISSON

Étude de la semaine

Jc 5.7-12, Rm 13.11, 1Co 3.13, Lc 7.39-50, Co 4.6

Versets à mémoriser:

« Vous aussi, prenez patience, affermissez votre cœur,
car l’avènement du Seigneur s’estapproché »
(Jacques 5.8).

A l’époque gréco-romaine (et dans certains endroits encore aujourd’hui), l’effervescence précédait la venue d’un dignitaire en visite, Les rues étaient dégagées, les vitrines des magasins nettoyées, des fleurs plantées, et la prévention du crime était accrue. Tous les efforts étaient concentrés pour s’assurer que l’endroit soit parfait au moment où l’officiel arrivait.

Le mot grec parousia, qui est utilisé dans le Nouveau Testament pour la « venue » du Christ, ainsi que dans Jacques 5.7, 8, est une expression technique décrivant l’arrivée d’un roi ou d’un dignitaire. Si de telles préparations précédaient l’arrivée de dirigeants terrestres, ne devrions-nous pas faire tous les efforts possibles pour préparer nos cœurs à la venue de notre Seigneur et Sauveur?

Mais comment se préparer quand on ne connait ni « le jour ni l’heure » (Mt 24.36) ? Qu’est-ce que cela signifie de « prendre patience » et « d’affermir » nos cœurs ? Quel est le lien avec l’idée de la « pluie de la première et de l’arrière-saison » (Jc 5.7)? Bien que dans les textes de cette semaine, le contexte semble être celui de la fin des temps, le message fondamental est pertinent aux croyants de toutes les époques. Tout au long de notre histoire, et même dans nos vies aujourd’hui, nous avons des épreuves et des souffrances qui demandent que nous restions fermes dans la foi, comme les prophètes de jadis.

« Étudiez la leçon de cette semaine pour le sabbat 13 décembre »

00:0000:00

Read Full Post »

10 PLEUREZ, HURLER !

Étude de la semaine

Jc 5.1-6, Ps 73.3-19, 1 S 25.2-11, Lv 19.13, Lc 16.19-31, Mt 5.39.

Versets à mémoriser:

« Car là où est ton trésor, là aussi sera ton cœur »
(Mt 6.21)

La popularité internationale du jeu télévisé « Qui veut gagner des millions ? » indique que beaucoup de gens aiment vivre par procuration le rêve de richesses fulgurantes, et aimeraient que cela leur arrive un jour.

Mais la richesse n’est pas forcément ce que les gens croient. Les études montrent que des revenus en hausse suivent la loi des rendements décroissants: ils permettent aux gens de vivre plus confortablement, mais les biens n’achètent pas davantage de bonheur. Des relations sérieuses, la satisfaction dans son travail, et une vie qui a un sens contribuent souvent davantage au bonheur que les richesses. Les meilleures choses ne s’achètent pas, comme des paroles aimables, un sourire, une oreille attentive, des gentillesses, la reconnaissance, le respect, un geste compatissant, et l’amitié authentique.

Les dons de Dieu sont encore plus précieux: la foi, l’espérance, la sagesse, la patience, l’amour, le contentement, et bien d’autres bénédictions qui découlent de la présence de son Esprit dans nos vies. L’ironie de la chose, c’est que beaucoup de chrétiens sont d’accord là-dessus, mais leur vie quotidienne indique que l’égoïsme a souvent le dessus. Comme nous le verrons cette semaine, la cupidité est une grave erreur, une erreur qui a des conséquences terribles.

« Étudiez la leçon de cette semaine pour le sabbat 6 décembre »

 

00:0000:00

Read Full Post »