Feed on
Posts

Archive for March 2017

12 L'ŒUVRE DU SAINT-ESPRIT

 Étude de la semaine

Jn 16.8-11; Rm 5.10; He 4.15, 16; 1 P 5.8, 9; 1 Jn 5.12, 13; Ps 31.24

 

Versets à mémoriser

" Que le Dieu de l'espérance vous remplisse de toute paix dans la foi, pour que vous abondiez en espérance par la puissance de l'Esprit saint. "
(Romains 15.13)

Alors que nous approchons du terme de notre étude de ce trimestre, nous allons nous concentrer sur une autre œuvre décisive de l'Esprit, que nous n'avons pas encore abordée.

Quand Jésus a annoncé aux disciples qu'il irait vers le Père, il a promis de leur envoyer le Saint-Esprit. " Mais le Consolateur, le Saint-Esprit que le Père enverra en mon nom, c'est lui qui vous rappellera tout ce que je vous ai dit. " (Jn 14.26.)

D'après Jésus, le Saint-Esprit est un paraklétos, c'est-à-dire un " aide ", un " consolateur ", ou un " défenseur " qui intercède pour nous. En même temps, Jésus a également annoncé l'œuvre de ce défenseur: il " convaincra " le monde de péché, de justice et de jugement (Jn 16.8).

Au cours de cette dernière semaine, nous étudierons plus en détail cette œuvre spécifique du Saint-Esprit. Nous apprendrons également comment cette œuvre de l'Esprit est liée à deux autres aspects importants de son ministère en notre faveur: notre assurance du salut et la glorieuse espérance qui anime notre vie de disciples de Jésus-Christ.

Étudiez la leçon de cette semaine pour le sabbat 25 mars.

 

00:0000:00

Read Full Post »

11 ATTRISTER LE SAINT-ESPRIT ET LUI RESISTER

Étude de la semaine

Ac 7.51 He 10.24, 25; Ep 4.25-5.2; 1 Th 5.19-21; Mc 3.28, 29

 

Versets à mémoriser

" N'attristez pas le Saint-Esprit de Dieu, par lequel vous avez
été scellés pour le jour de la rédemption. "
(Éphésiens 4.30, Colombe)

Le Saint-Esprit a cette capacité unique à amener les pécheurs à prendre conscience de leur véritable état de péché. Il éveille également en nous le désir d'accepter Jésus et son pardon de nos péchés. Le Saint-Esprit possède une puissance inégalée pour nous rendre vainqueurs et nous permettre de refléter le beau caractère de Jésus.

En même temps, de faibles pécheurs peuvent tout de même résister à ce puissant Saint-Esprit. Il ne s'impose pas à nous.

Le péché est très séduisant, très attrayant. Cependant, il est hautement trompeur et mène à la mort. Il est diamétralement opposé à Dieu, à sa pure sainteté et à sa bonté. Reflétant sa divine sainteté, le Saint-Esprit est opposé au péché sous toutes ses formes, et il est chagriné quand nous péchons et que nous ne voulons pas abandonner ce péché. Aussi puissant que soit le Saint-Esprit, son impact bénéfique peut être éteint et nous pouvons lui résister quand nous persistons dans notre vie de péché. Les Évangiles nous disent même qu'il y a un péché qui ne peut être pardonné : le blasphème contre le Saint-Esprit (Mt 12.31, 32).

Cette semaine, nous étudierons différents aspects bibliques sur le fait de chagriner le Saint-Esprit, de l'éteindre, et de lui résister, et nous étudierons aussi ce qu'est le péché qui ne sera pas pardonné. 

Étudiez la leçon de cette semaine pour le sabbat 18 mars.

 

00:0000:00

Read Full Post »

10 LE SAINT-ESPRIT, LA PAROLE ET LA PRIÈRE

 

Étude de la semaine

Jn 15.7 ; Mt 7.7 ; Ps 66.18 ; Jc 1.6-8 ; 1 Jn 5.14-15 ; Ac 2.38

 

Versets à mémoriser:

" De même aussi l'Esprit vient au secours de notre faiblesse, car nous ne savons pas ce qu'il convient de demander dans nos prières. Mais l'Esprit lui-même intercède par des soupirs inexplicables ; et celui qui sonde les cœurs sait à quoi tend l'Esprit : c'est selon Dieu qu'il intercède en faveur des saints "
(Romains 8.26, 27)

La véritable spiritualité et la prière vont de pair. Ii n'y a pas de véritable vie spirituelle sans prière énergique. Après la nécessité de repentance, l'un des besoins les plus grands et les plus urgents est peut-être un réveil de notre vie de prière. La bonne nouvelle, c'est que même dans nos prières, nous ne sommes pas seuls, privés de l'aide du Saint-Esprit. La prière nous rapproche de Dieu. Elle nous élève en sa présence. La prière de la foi nous permet de vivre en réponse à l'abondance des promesses de Dieu. Nos vies sont transformées quand nous nous réclamons des bénédictions que Dieu a promises dans sa Parole. Dieu est plus que capable de combler tous nos besoins selon ses richesses (Ph 4.19). La véritable prière et la spiritualité authentique ont toujours Dieu en leur cœur, et les deux sont enracinées dans sa Parole écrite.

Nous ne devons pas fonder notre vie spirituelle sur notre expérience instable et nos sentiments subjectifs, ni consacrer nos prières a des pratiques contemplatives et méditatives douteuses. Notre spiritualité doit plutôt être guidée par la Bible et suivre la volonté de Dieu telle qu'elle est révélée dans sa Parole. C'est le Saint-Esprit qui suscite en nous le désir de rechercher la présence de Dieu dans la prière et de s'élever les uns les autres dans nos supplications. 

Étudiez la leçon de cette semaine pour le sabbat 11 mars.

 

00:0000:00

Read Full Post »